EN EN
 

PREMIÈRE PROFESSION AU VIETNAM

UN JOUR REMPLI DE JOIE ET D’AMOUR

“SCJM, m’aimes-tu ?... Pais mes brebis !” (Jn 21, 15- 17)

Chaque année, nous partageons avec toute l’Eglise la grande joie de Pâques. Cette année, à cette joie s’est ajoutée une autre joie avec la première profession de nos quatre novices. Celle-ci a eu lieu le 27 avril 2019 - un jour mémorable pour celles qui allaient faire profession ainsi que pour tous les membres de la Région de Notre-Dame de Lavang au Vietnam.

Le thème du Chapitre Général de 2017 a été choisi une fois de plus comme thème de leur profession. Car elles étaient déterminées à donner une réponse à cette question touchante mais stimulante de Jésus par leur dévouement envers Lui : “SCJM, m’aimes- tu ?”. En effet, elles Lui ont répondu en prononçant les trois conseils évangéliques ce jour-là.

JPEG - 241.6 ko

Qui pourrait expliquer les sentiments des quatre novices en ce jour-là ? Après des années de formation et de discernement, quatre jeunes femmes enthousiastes étaient prêtes à dire “oui” à l’appel du Seigneur devant les membres de leur famille et toute l’assemblée. Même si elles étaient un peu nerveuses et émues, leur expression d’amour et de dévouement était ferme et claire. En ce beau jour, les paroles du jeune Samuel résonnaient à plusieurs reprises dans les oreilles de ceux qui étaient présents dans cette église : “Seigneur, tu m’as appelé. Me voici”.Sœur Roshni Barla, Assistante Générale, a accueilli ces quatre novices dans la famille des SCJM en leur offrant une chaîne et la croix des SCJM. La mémoire de l’événement par lequel, dans l’Ancien Testament, le Dieu vivant a appelé son peuple élu est maintenue en vie. Nous croyons que c’est de là que coule de source l’histoire du salut. Oui, ce même jour, une nouvelle page a été tournée dans l’histoire de la Congrégation des Sœurs de la Charité de Jésus et de Marie, en particulier dans la Région de Notre-Dame de Lavang au Vietnam. La famille des SCJM a eu la chance d’avoir quatre nouveaux membres. Ces jeunes femmes ont volontairement choisi de suivre le Seigneur dans le style de vie des SCJM - une vie marquée par la simplicité et le renoncement à soi - malgré leurs propres limites. N’est-ce pas une manière de témoigner au monde qu’il y a quelque chose de plus grand que les biens matériels, le pouvoir et le statut social ? N’est-ce pas ainsi que la joie de Pâques devient réelle et vraie ?

Le rite de la profession religieuse s’est déroulé solennellement dans une atmosphère d’amour et de prière. Après avoir été interrogées par Monseigneur Dominique NGUYEN Van Manh, évêque coadjuteur du diocèse de Dalat, sur leur liberté de faire profession, les quatre novices se prosternèrent devant l’autel pendant que la chorale chantait le psaume 50. Cela a toujours été le moment le plus émouvant et le plus beau de la cérémonie. Elles se sont présentées devant l’assemblée comme témoins et offrandes d’amour. Les cœurs de tous ceux qui étaient présents semblaient les rejoindre. Tous se sont unis dans la même joie de témoigner d’un don total de soi dans la vie religieuse. Ensuite, chaque Sœur prononçait à son tour son engagement envers le Seigneur et recevait une croix marquée de la phrase : “Dieu est amour”. Désormais, ces Sœurs vivront et témoigneront de cette déclaration.

JPEG - 127.3 koL’assemblée était ravie d’accueillir et de féliciter les quatre nouvelles professes après le “Magnificat”, le chant de louange de Marie. Le visage de chaque Sœur brillait de joie. Elles rayonnaient cette joie autour d’elles.

L’évêque, dans son homélie, a mis l’accent sur le don de l’appel, en commençant par Moïse, puis Pierre, et notre appel. Il a invité particulièrement les nouvelles professes à s’enraciner en Dieu, à avoir un amour plus grand, car c’est de Dieu que nous puisons l’amour et la force nécessaires pour accomplir notre mission. Toute mission commence par la réponse à la question de Jésus : “M’aimes-tu ?”.

L’eucharistie s’est terminée à 11h45 dans une atmosphère chargée d’émotion et a été suivie d’un repas somptueux avec de magnifiques chants et danses. Tous ensemble, nous nous sommes réjouis et avons célébré le beau don de la vocation.
Tout était bien, nous avons rendu grâce au Seigneur pour ses nombreuses bénédictions et remercié toutes les personnes qui ont contribué au succès de cette célébration.

Par la première profession religieuse de nos quatre Sœurs, la JOIE de l’Évangile s’est manifestée à tous ! Comme l’a dit le Pape François dans une de ses lettres apostoliques : “La joie de l’Evangile n’est découverte que dans le service des autres : Tu trouveras la vie en donnant la vie, l’espoir en donnant l’espoir, l’amour en donnant l’amour”.

(De gauche à droite : Sr Teresa Sâm, Sr Anna Tin, Sr Maria Hiền, Sr Maria Hương)

Sr Anna Thắng


Photos de la profession


Dernières nouvelles

Vêture et première profession - Mali

CÉLÉBRATION DE 125 ANS DE NOTRE PRÉSENCE À MIKALAYI


Veuillez inscrire votre adresse e-mail pour être tenu au courant de nos activités :